La Nouvelle-Zélande se situe, pour les français, aux antipodes du globe. C’est un voyage bien long qu’il faut entamer pour s’y rendre. Après de nombreuses heures de vol, on arrive sur cette île bien étrange, anciennement peuplée par les Maoris, mais aujourd’hui empreint d’une forte culture anglo-saxonne.

Auckland

Auckland n’est pas la capitale du pays, bien que beaucoup en soit convaincus, mais c’est la ville la plus urbaine de l’île. Auckland reste tout de même une ville à taille humaine, on peut en faire le tour à pied facilement en quelques jours. Auckland est une ville aérée, il y a des jardins partout. L’océan ainsi que les volcans ne sont jamais bien loin également.

Waiheke Island

A environ une heure de bateau d’Auckland se situe l’île de Waiheke, un petit paradis perdu. Quelques bus passent sur l’île pour vous déposer aux quatre coins de l’île. Entre criques abandonnées et végétation luxuriante, il y a de quoi se promener une bonne journée sur ce petit bout de rocher.

Rongitoto island

En prenant le bateau pendant une demi-heure, au départ du port d’Auckland, on tombe sur une île-volcan extraordinaire, Rangitoto. Cette île possède un cône volcan de 260 mètre et il est très agréable d’y randonner à travers des paysages insolites. Prévoyez bien une bonne paire de chaussure car l’abrasion des pierres volcaniques use prématurément les semelles ! En prenant un pique-nique, on passe la journée à marcher et escalader les rochers. Attention à ne pas rater le dernier bateau car vous serez obligé de passer la nuit dehors, aucune infrastructure n’existe sur l’île.

Safari baleines et dauphins

Dans le golf d’Hauraki, à une heure et demi de bateau d’Auckland, se trouve une réserve naturelles de grands mammifères. En louant les services d’un bateau, on peut aisément s’y rendre pour admirer dauphins, baleines et autres grands animaux marins. Le tour se réalise pendant environ cinq heures et vaut vraiment le coup pour les amoureux des merveilles de la nature.

Rotorua

En prenant le bus au départ d’Auckland, on peut facilement rejoindre Rotorua en quatre heures. Sur la route on pourra admirer les nombreux moutons qui peuplent l’île de Nord. Toute la zone de Rotorua est volcanique, et ça se sent ! Une odeur de soufre nous pique le nez dès l’arrivée. Les fumerolles sortent de partout. On peut apercevoir à plusieurs endroits des sources d’eau chaude, témoins d’une activité géothermique importante. Clou du spectacle, le magnifique lac rond de Rotorua.

Laisser un commentaire