Course en mixte assez facile, qui mélange escalade, neige, rochers, manœuvres de corde, couloirs. Néanmoins, en condition hivernale, l’ascension peut s’avérer plus périlleuse qu’à la normale.

L’approche

Après avoir pris le téléphérique pour l’Aiguille du midi, on s’équipe avec les crampons et piolets, puis on commence la descente de l’arête de l’Aiguille. En bas de l’arête on se dirige sur la droite pour rejoindre l’abri Simond (env. 3600m).

L’ascension

C’est là que commence l’ascension avec un couloir en mixte (plutôt en neige pour nous). On contourne légèrement le sommet pour arriver à au premier rappel d’environ 10m. Un peu plus loin en bas, on trouve un bel anneau pour faire un rappel d’environ 20m, plus ou moins en fil d’araignée.

On remonte ensuite un couloir de rocher ou de neige, suivant la saison (encore de la neige pour nous), pour se retrouver sur l’arête. On arrive au pied d’une dalle en 4+ qu’il faudra grimper. C’est assez facile, même en crampon, et pas trop mal équipé, bien qu’un peu engagé.

Quelques mètres plus haut on se retrouve sur une terrasse, versant Nord-Ouest, à l’ombre. Il faut maintenant attaquer les cinquante derniers mètres dans le couloir qui comporte une cheminée.

On sort du couloir quasiment devant les touristes, qui se demandent d’où l’on vient !

  • durée : environ 4h-5h
  • altitude max : 3842m
  • dénivelé : environ 300m
  • difficulté : AD
  • mois : Janvier

Laisser un commentaire