Que vous veniez par avion ou par bateau, la vue lointaine de cette majestueuse île ne vous laissera pas indifférent. De forme circulaire, avec un volcan en son centre, Santorin reste une île mythique, une perle dans la mer Méditerranée. Caractérisée par ses falaises rouges abruptes et ses maisons blanches aux toits bleus, l’île de Santorin que vous vous imaginez est encore plus belle en vrai.

Aujourd’hui, se rendre à Santorin est assez aisé et peu onéreux. De nombreuses compagnies low-cost y ont implanté leurs routes. De même, par le ferry depuis Athènes, il est facile de se rendre sur l’île, bien que beaucoup plus long qu’en avion !

Pour faire un tour paisible et complet de l’île, il faut compter au moins y rester six jours. Nous y sommes restés sept jours, et n’avons pas exploré tous les recoins, loin de là, mais notre voyage fût complet.

Fira et Oia

Même ceux qui ne sont pas très citadins, apprécieront le fait de déambuler dans les ruelles de Fira et Oia. Certes ce sont des villes très touristiques, grouillantes de boutiques et de marchands, mais la vue sur la caldeira, ce balcon sur la mer Égée, en font des points de vue exceptionnels.

Fira, la ville principale de l’île regorge de panoramas à vous couper le souffle, de petites ruelles ainsi que de nombreuses églises à visiter. On peut descendre au port, à pied ou en téléphérique, et même faire la remontée à dos d’âne (même si je pense que ces animaux n’ont pas le meilleur traitement).

Oia, est un cran plus luxueux, bien que plus petit que Fira. Des centaines de maisons troglodytes avec piscine, et vue sur la caldeira, y sont proposées à la location. Et quoi de plus beau, sur l’île, que de boire un verre d’ouzo en regardant le coucher du soleil et en mangeant des mezze bien préparés.

Le volcan

Et pourquoi ne pas faire un tour de bateau à la journée pour y voir le cœur de l’île, son volcan actif. Pour une trentaine d’euros par personne (la moitié pour les enfants), embarquez à bord d’un bateau, depuis le port pour une journée découverte.

Le tour commence généralement par la visite du volcan (c’est une réserve naturelle, donc l’entrée est en sus à 2,50€ par personne). On fait l’ascension jusqu’au sommet pour admirer les nombreuses fumerolles, témoins d’une activité volcanique toujours bien présente. La visite se poursuit par un bain dans des eaux sulfureuses, à environ 35°C (attention avec les enfants, il y a environ 70 mètres de nage du bateau aux eaux chaudes). On finit la journée par la visite de l’île de Thirasia, avec la montée au sommet de l’île pour les plus courageux.

Les sites archéologiques

On notera deux sites archéologiques principaux. Akrotiri et l’ancienne Thira. L’achat d’un passe à 14€ par personne vous donnera accès à tous les sites et musées pour une durée de quatre jours, c’est un bon plan si vous vous intéressez à l’histoire.

Le site d’Akrotiri est un site fermé et climatisé, des fouilles y sont toujours en cours. Les plus belles pièces ont été envoyées dans divers musées autour du monde. Le site reste néanmoins intéressant et bien dégagé. Il est le témoin d’une activité préhistorique florissante.

Le site de l’ancienne Thira est plus récent et donc mieux conservé. Il se trouve à environ 500 mètres au-dessus de la mer et son accès se fait en voiture, à pied ou en minibus (10€ la montée par personne). Le sentier de randonnée, à flanc de montagne, est vraiment beau et assez bien entretenu. Le site en lui-même est grand et majestueux. 5000 personnes pouvaient y vivre autrefois. On retrouve des habitations, des forums, des théâtres. Attention, le site est très exposé au vent et au soleil, protégez-vous !

Les plages

On ne va pas spécialement à Santorin pour profiter des plages, mais il y en a, et de très belles. Je ne suis allé qu’à la plage Red Beach, notre préférée, et à celle de Monolithos, déserte en ces jours de fin Octobre !

Le mot de la fin

Pour conclure, allez visiter Santorin, vous ne serez pas déçu. Si vous le pouvez, faites un voyage en bateau dans les îles des Cyclades, c’est ce que nous ferons quand nous y retournerons !

Je n’ai pas trouvé l’utilité de louer une voiture, l’île est assez bien desservie en bus (1,80€ à 2€ le trajet) et beaucoup d’agences proposent des locations de scooters ou de quad à bas coût, et même pas besoin d’avoir un casque !

Les repas quant à eux sont assez chers, dès que la vue sur la caldeira est présente. Si vous avez un budget limité, préférez manger dans un petit restaurant un peu éloigné et finissez la soirée avec un verre sur un bar au-dessus de la caldeira !

Laisser un commentaire