Qui dit Pérou, dit Macchu Picchu, jungle, lac Titicaca… mais il y a aussi la côte pacifique.

Depuis Lima, si on prend le bus, on peut suivre la route panaméricaine qui relie les continents et les pays d’Amérique du Nord au Sud. La route de Lima à Arequipa, au Pérou, comporte plusieurs étapes intéressantes.

Commençons par Paracas. Depuis ce port de pêche, il faut absolument prendre un bateau pour visiter les îles Ballestas, un sanctuaire ornithologique où cohabitent des pélicans, des cormorans, des manchots, des phoques et pleins d’autres espèces d’oiseaux… c’est une belle excursion à prévoir. Comptez environ deux heures de bateau depuis le continent.

En passant en bateau, n’oubliez pas d’admirer le fameux Candelabro, un géoglyphe gravé à flanc de désert.

En descendant sur la panaméricaine, on peut faire une halte à Ica, et visiter son fameux musée archéologique, témoin d’une civilisation précolombienne mystérieuse. On peut admirer des momies aux formes de crânes allongés, certaines portant des trépanations, et beaucoup d’objets de l’art colonial.

A Ica, il faut absolument faire un passage à l’Oasis de Huacacina, véritable jardin au milieu du désert. Ne pas hésiter à faire un tour en buggy dans les dunes de sables et même à s’essayer au surf de sable

Encore plus bas en descendant vers Arequipa, on traverse la fameuse ville de Nazca, berceau d’une civilisation précolombienne très évoluée. On peut admirer depuis les miradors les “lignes de Nazca”, des tracés mystérieux en plein milieu du désert symbolisant des animaux adorés par les habitants de la coté. Mais peut-être que ce sont des repères pour les voyageurs de l’espace…

Encore plus au sud, on commence à entrer dans les montagnes pour arriver à une escale importante au Pérou, la ville d’Arequipa.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :