De Hanoi à la baie d’Halong

Notre séjour au Vietnam est court mais intense. C’est l’époque de la mousson, le temps est très humide, il fait en 30° et 38°, il y a alternance entre pluie et soleil. L’acclimatation est un peu plus compliquée.

Nous arrivons à Hanoi, ville qui fourmille d’habitants, de touristes, de scooters, de tuk-tuk, de pousse-pousse, de vélos, de marchands etc… Comme tout touriste, nous sommes surpris par l’agitation et le bruit permanents du vieux quartier central. Hanoi n’est pas une étape obligatoire, mais on peut quand même y voir de jolies choses. Outre les petites ruelles animées du vieux quartier, il y a un petit lac en centre-ville, autour duquel, on peut faire une promenade, se rafraichir et fuir l’agitation. Le temple de la littérature est aussi un site intéressant à voir. Il a été fondé en 1070 et servait d’académie pour promouvoir l’enseignement de Confucius. Il est composé de 5 cours à l’architecture traditionnelle où se cache de jolies bassins fleuris de lotus.

De là, nous allons à la Baie d’Halong, un incontournable. Après trois bonnes heures de route, voilà les îles-montagnes qui se dessinent. La légende dit qu’un dragon découpa les montagnes avec sa queue en descendant dans la baie pour domestiquer les courants marins. Nous commençons une croisière de plusieurs heures sur la baie. Nous découvrons les splendeurs naturelles du site. Afin de pénétrer dans les grottes formées par l’érosion, nous emprunterons des petites barques en bambou, depuis le village flottant des pêcheurs. Nous ferons également une autre visite dans des cavités naturelles au milieu des montagnes.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :