Pour nous, les Açores, ce fût un coup de cœur immédiat. Dès la première fois où nous avons posé le pied sur cet archipel, nous n’avons eu qu’une envie, c’est d’y retourner !

Après avoir visité quelques fois l‘île de Sao Miguel (voir mon précèdent article Sao Miguel – L’île-paradis), nous avons exploré les îles du centre, Faial, Pico et Sao Jorge. Voici les 5 raisons qui vous pousserons à voir et à revoir ces îles magnifiques.

1 – La proximité avec l’Europe

Pas besoin de faire huit heures de vol, de prendre six heures de décalage horaire, pour se retrouver sur une île paradisiaque à la végétation luxuriante. A seulement deux heures de Lisbonne avec des vols réguliers, il est assez facile de visiter le centre de cet archipel portugais. Horta, sur l’île de Faial, sera sûrement votre aéroport d’arrivé. Un peu moins connu de Ponta Delgada, il est quand même facile de trouver un vol pour Faial pour un prix raisonnable. Horta possède le port le plus connu des Açores, c’est la que tous les marins se retrouvent pour parler de leurs aventures maritimes. Un lieu à ne pas manquer sur l’île de Faial, le Peter’s Café Sport, lieu de rassemblement des navigateurs

2 – Une île c’est bien, trois c’est mieux

Une fois sur Faial, il est facile d’accéder aux deux autres îles les plus proches, Pico et Sao Jorge. En effet il existe des lignes régulières de ferry qui font la traversée en quelques heures. On peut passer par le site d’Atlanticoline pour consulter les horaires. Il n’est pas nécessaire de réserver à l’avance, même en pleine saison, en tout cas nous ne l’avons pas fait ! Les trois îles sont totalement différentes. Je pense qu’il faut au moins cinq jours sur chaque île pour prendre le temps de se poser et d’admirer ces îles perdues au milieu de l’Océan Atlantique.

3 – Le climat

Grâce à l’anticyclone du même nom, l’archipel compte beaucoup de jours ensoleillés. Il fait bon vivre au Açores, il ne fait jamais très froid, même si l’humidité de l’hiver peut faire baisser notre ressenti de la température. Il arrive quand même à la saison humide, que des pluies torrentielles et des tempêtes s’abattent sur les îles. Flores, l’île la plus à l’Ouest est la plus touchée. A l’opposé, en été, il ne fait jamais extrêmement chaud, 26° maximum. De même l’eau de l’Océan Atlantique n’est jamais très chaude, mais elle reste agréable pour se baigner !

4 – Les açoriens

Les habitants de ces îles font parti des personnes les plus gentilles et les plus avenantes que nous ayons rencontré sur Terre. Il sont toujours prêt à vous aider en cas de besoin, voyager y est très facile, ils ont le contact facile et ils sont toujours de bons conseils. Ils partagerons avec vous ce qu’il pourront vous donner. Nous avons logé chez l’habitant, et à chaque fois, nous avons été merveilleusement bien reçu, toujours des fruits frais sur la table, des légumes, des œufs, des attentions pour notre petite fille. Nous devrions vraiment prendre exemple sur ces personnes.

5 – La nature, la faune et la flore

Chaque île est différente. Faial est réputée pour ces caldeiras (cratère de volcan) et ses piscines naturelles. Pico est bien sûr réputée pour sa montagne qui culmine à 2.351m ainsi que son vin. Sao Jorge est connue pour ses fajas, sorte de plate-forme naturelle composées de sédiments et de lave. Il faut savoir que l’archipel est presque le dernier sanctuaire des grandes baleines et qu’il est facile d’en apercevoir. En plus des baleines, on peut croiser toutes sortes d’animaux aquatiques, dauphins, cachalots, requins, nombreux poissons… Pour les amoureux d’ornithologie, les Açores comportent des centaines d’espèces d’oiseaux, souvent rares.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :