Après avoir visiter Le Caire et sa région, nous avons repris l’avion pour nous rendre à Assouan. De là, nous allions rejoindre notre bateau pour entamer une croisière d’une semaine sur le Nil

Assouan et Abou Simbel

Après avoir admirer le grand barrage d’Assouan sur le lac Nasser, nous nous sommes diriger vers le grand temple d’Abou Simbel. Temple construit en l’honneur du dieu Amon Râ et de Ramsès II déifié. Le temple est encore plus beau que ce que l’on a pu s’imaginer depuis notre enfance, rien à voir non plus avec les photos des manuels scolaires. Taillé dans le flanc de la colline, la façade instaure le respect. Tout est démesurément grand tant à l’extérieur qu’à l’intérieur. La lumière descendante du Soleil amplifie la beauté des lieux et le rende magique.

Philae et les îles éléphantines

Nous continuons notre croisière au fil du Nil pour apercevoir les îles éléphantines, un ensemble de plusieurs rocher et îles, regroupés sur le fleuve. Nous quittons notre bateau de croisière pour naviguer en felouque à travers ces îles et par la même occasion visiter le temple de Philae sur l’île du même nom. A l’origine le culte principal était voué à la déesse Isis. Il faut savoir que le temple a été déplacé sur une île voisine pour être sauvé de la montée des eaux.

Edfou et Kom Ombo

Plus bas sur le Nil, nous faisons une escale pour visiter le temple d’Horus à Edfou. Pendant des millénaires, ce temple est resté enfoui sous le sable jusqu’à ce que l’égyptologue Auguste Mariette le dégage. Comme tous les temples d’Egypte, c’est une œuvre architecturale impressionnante. On peut y voir beaucoup de statues du dieu Horus représenté par un faucon.

Plus loin se dresse le temple de Kom Ombo, dédié au dieux Sobek et Haroëris. C’est un temple de l’époque ptolémaïque comme le temple d’Horus. Ce temple est moins bien conservé que les autres mais sa particularité réside dans le fait qu’un temple servait à deux divinités mises sur un pied d’égalité.

La Vallée des Rois et la Vallée des Reines

En continuant sur le Nil, nous tombons sur Thèbes (actuellement Louxor), la cité des morts. Sur le chemin, nous passons par l’écluse d’Esna. Nous faisons escale pour visiter la fameuse Vallée des Rois et Vallée des Reines. Les photos y sont interdites, en principe ! Nous pouvons pénétrer dans quelques tombeaux pour admirer les édifices somptueux. Certaines tombes sont forcément mieux conservées que d’autres. Attention, il faut mieux être en forme pour visiter ces tombeaux car l’accès y est souvent rude et la chaleur à l’intérieur y est étouffante. Ne pas rater, sur le chemin du retour, les fameux Colosses de Memnon.

Louxor et Karnak

On peut admirer à Louxor des statues et des obélisques qui rendent gloire à Ramsès II ou Aménophis. Clou du spectacle, le temple de Karnak. Edifice religieux consacré principalement à Amon Râ. Une allée des sphinx sur environ trois kilomètres relie le complexe de Karnak et le temple de Louxor.

Laisser un commentaire