Quand on fait un voyage en Egypte, on est souvent obligé de passer par Le Caire. Cette ville de 15 millions d’habitants n’a aujourd’hui plus le visage qu’elle avait au temps des égyptiens. Néanmoins, elle a su garder une partie de son âme et de ses traditions ancestrales. Le Caire reste toujours un point stratégique de commerce entre différents peuples, en plus d’être un lieu hautement touristique.

On aime visiter le vieux Caire ainsi que le quartier islamique, on aime se promener dans les ruelles étroites, visiter les bazars, voir les minarets…

Le musée archéologiques du Caire possède également une très belle collection d’objets antiques, le seul regret est qu’il vieillit mal, et qu’il reste un peu poussiéreux, c’est dommage pour un musée de cette notoriété. Malgré tout c’est un incontournable.

Mais quand on parle du Caire, on pense quand même tout de suite aux fameuses, et si mystérieuses, pyramides. En effet, le plateau de Gizeh se situe en périphérie du Caire, mais la ville grandissante, mord peu à peu le site

Quand on arrive aux pied de la pyramide de Kheops, on se dit « whaou, que l’on est petit », on a du mal à imager que des hommes ont pu construire cela à une époque où ils n’étaient pas censé connaître la roue. On a du mal à se dire qu’un seul bloc, pèse en moyenne 2.5 tonnes et que toutes ces briques forment une structure ordonnée et si précisément orientée aux points cardinaux, qu’une boussole moderne ne ferait pas mieux. Quand on est honnête avec soi-même, devant tant de perfection, on ne peut que se poser des questions sans réponses.

Quant au Sphinx, il fait partie des plus gros monolithes taillés dans la masse par l’homme. Nos monuments a côté paraissent si petits. Un détail m’a interpellé : c’est la tête, qui parait vraiment d’une autre époque par rapport au reste du corps. Elle n’a pas dû subir la même érosion que le reste. De toute façon tout ce plateau reste un mystère pour le monde entier.

Un sage a dit : « le temps se moque de tout, mais les pyramides se moquent du temps »

Plus au Sud, à une vingtaine de kilomètre, existe la nécropole de Memphis, Saqqarah, qui vaut le coup d’être visitée. On peut ainsi apercevoir la pyramide à degré de Djeser, des mastabas de la première dynastie, ainsi que des dizaines de pyramides et temples. Un guide archéologue est vraiment recommandé pour en connaître plus sur le site.

Laisser un commentaire