La Cappadoce se situe en Turquie, dans la région de l’Anatolie centrale. Entre paysages semi-aride, montagnes enneigées et vallée luxuriante, elle représente une partie du monde à découvrir absolument. Nous avons choisi de visiter cette région pendant une dizaine de jours pour en profiter un maximum et s’imprégner de la culture turque si chaleureuse.

Göreme

C’est à Göreme que nous avons décidé de séjourner, dans un charment petit hôtel en plein centre. Depuis ce village, il est facile de découvrir la Cappadoce. En effet beaucoup de bus et de transports partent d’ici. Le village en lui-même est certes un peu touristique, mais il reste à taille humaine. Les commerçants y sont vraiment chaleureux. Il y a une multitude de petites boutiques et de nombreux restaurants. Nous concernant, il y avait très peu de touristes ce qui facilite encore plus les échanges avec les locaux. A la fin de la semaine, nous connaissions la moitié des marchands !

Bien sûr il faudra faire un tour au musée plein air de Göreme, la visite se fait en quelques heures, quelques églises sont bien conservées. La visite est plaisante, surtout avec des enfants.

Randonnées dans les vallées

Göreme presente un autre avantage, c’est celui d’être entouré par de nombreuses vallées, ce qui permet de faire une multitude de randonnées plus ou moins difficiles.

Red and Rose Valley : Les randonnées dans ces vallées partent de Göreme ou de Cavusin. Il y a plein de sentiers possibles. On passe au milieu de nombreuses cheminées de fées et autres structures géologiques imposantes. Attention on peut vite se perdre quand même !

Pigeon Valley : Le mieux est de prendre un bus collectif pour Ushisar, puis de faire le retour par Pigeon Valley. C’est facile mais une très belle randonnée en perspective.

Love Valley : C’est la vallée qui relie Uchisar et Cavusin. Son nom, la vallée de l’amour, vient de la forme phallique des colonnes de pierres.

Certaines de ces vallées peuvent se faire avec un guide local, qui vous en livrera tous les secrets, à cheval ou en même en quad.

Autour de Göreme

Nombreux sont les petits villages autour de Göreme qui vaille le coup d’être vus.

Cavusin, avec sa belle forteresse de pierre et son vieux village resté authentique. A ce propos nous avons fait la connaissance de Mehmet, un marchand qui s’est improvisé guide pour nous montrer tous les recoins de sa ville natale. Une très belle rencontre.

Uchisar, et son château de pierre, qui surplombe une grande partie de la Cappadoce.

Urgup, qui possède un promontoire qui domine les vignes et les villages alentours, ainsi que de très belles maisons antiques dans son vieux village.

Nevsheir, qui est une ville plus grande et plus industrielle. Elle ne vaut par forcement le détour, mais on y passe pour effectuer les changements de bus, autant y jeter un œil rapide !

Il est facile et peu coûteux de se déplacer en bus local pour visiter ces endroits.

Les cités souterraines

Il y a de nombreuses cités souterraines en Cappadoce, les plus connues sont Derinkuyu et Kaymakli. C’est cette dernière que nous avons exploré. On ne visite de quatre étages des dix présents. Des fouilles sont toujours en cours. On estime à plus de 6.000 le nombre de personnes qui vivait à l’intérieur de ces cités troglodytes. C’est absolument incroyable à s’imaginer. L’intérieur est un vrai labyrinthe, et on peut facilement se perdre et tourner en rond si on ne suit pas les flèches !

La vallée d’Ihlara

Y aller en bus est un peu le parcours du combattant, en effet il faut en prendre quatre différents ! Mieux vaut demander à un taxi, quitte à payer un peu plus cher, de vous y emmener. C’est à environ 80 km de Göreme. Le paysage est magique. Au milieu des plateaux semi-arides, on découvre une canyon verdoyant, où coule une rivière qui vous rafraichira certainement, c’est la vallée d’Ihlara. La randonnée entre le village Ihlara et Belisirma est facile et magnifique. On y découvre quelques églises bien conservées, des habitations au milieu de la montagne et on suit toujours le cours de la rivière. Pour les plus hardis, vous pouvez poursuivre jusqu’à Selimiye.

Parlons gastronomie

En Turquie, on mange bien, ce n’est pas un mythe. Il vous faudra absolument goûter au Tasty Kebab, mélange de viande et de légumes cuits dans un pot de terre. Il faudra également goûter aux nombreux mezze, amuses bouches divers, parfumés et colorés, ainsi qu’aux Gözleme, ces crêpes turques à la viande hachés. En fin de journée détendez vous en fumant un narguile et en buvant un thé à la pomme ou un raki, alcool ressemblant à notre pastis.

Laisser un commentaire