Test de la montre outdoor Garmin Instinct Solar Surf

J’ai reçu à Noël, un magnifique cadeau, la montre outdoor connectée Garmin Instinct Solar édition Surf Pipeline. Cela fait un moment que je voulais changer de montre pour une montre typée sports outdoor, c’est chose faite.

Il existe de nombreux articles qui testent en profondeur et en détail cette montre. Ce que je souhaite plutôt, c’est écrire un avis personnel, et donc très subjectif, sur ce que l’on peut faire avec cette Garmin Instinct Solar et sur mon utilisation en montagne ainsi qu’en voyage.

Le design

C’est surtout le design qui m’a séduit. Légère, robuste, non tactile, avec le souvenir de tenir en main une ancienne Casio G-Shock que j’ai eu des années auparavant.

La lisibilité de cette montre est exceptionnelle. Que l’on soit dans la pénombre ou en plein soleil, l’écran est toujours très lisible. Le rétroéclairage, réglable, fait extrêmement bien son travail. Je le règle à 10% avec une activation dès que l’on appuie sur un bouton. De toute façon, il y a un bouton “LIGHT” pour l’éclairage.

Les fonctionnalités

Coté montre, elle possède une synchronisation avec le GPS pour la mise à l’heure exacte. Il y a également un chronomètre, un compte à rebours ainsi qu’une multitude d’alarme. Les heures du monde sont également bien utiles.

J’ai d’abord choisi ce modèle pour mes activités de montagne. Les randonnées, expéditions, ski de rando, ski de descente, etc…, mais également le running, la natation ainsi que le surf. D’où mon achat de l’édition Surf couleur Pipeline (je ne la voulais pas en blanc !).

Le bouton “ABC” est là pour nous indiquer l’altimètre, le baromètre et la boussole. Simple d’utilisation, il faudra quand même un petit temps d’adaptation pour manipuler avec aise les cinq boutons.

On peut personnaliser son cadran avec les données que l’on souhaite voir apparaitre. On peut également choisir les widgets que l’on souhaite voir défiler. Le modèle Solar, intègre un historique sur l’intensité lumineuse reçue.

Concernant tout ce qui est montre connecté, je n’utilise pas ces fonctions mais elles existent. Notifications SMS, calendrier ou encore météo connectée sont bien présentes. Personnellement, j’active le Bluetooth de la montre une fois tous les deux ou trois jours pour télécharger mon activité sur mon smartphone, ensuite je coupe le Bluetooth.

La montre enregistre également la fréquence cardiaque, calcule votre taux de stress et votre quantité d’énergie.

La Garmin Instinct Solar peut également mesurer votre taux d’oxygène dans le sang. Elle peut le faire à votre demande, ou automatiquement pendant votre sommeil . Le mode manuel est pratique pour vérifier son acclimatation en haute altitude.

Enfin, les derniers widgets bien pratique pour moi, sont :

  • La mesure de la température (bien laisser quelques minutes pour avoir un relevé correcte)
  • Le calcul des levers et couchers du Soleil
  • Le calcul des levers et couchers de le Lune

La Garmin Instinct Solar en montagne

Pour mes sorties montagne, j’ai donc configuré les activités qui m’intéressent. La randonnée, le mode expédition (qui permet d’économiser la batterie en espaçant les relevés du GPS), le ski de descente, le ski de rando (activité à créer en se basant sur l’activité Ski de fond), l’escalade (pour le cardio) et le VTT.

Suivant les activités, on peut enregistrer le tracé GPS (GPS, GPS+Galiléo ou GPS+Glonass), voir et enregistrer notre dénivelé, notre fréquence cardiaque, la distance, le temps et bien d’autres informations utiles. Une fois l’activité enregistrée, on la retrouve aisement sur l’application Garmin Connect ou sur son compte Internet Garmin Connect.

On peut également faire un TracBack, c’est-à-dire un retour départ, ou bien à partir d’un fichier GPX, suivre une trace précise.

Le modèle Garmin Instinct Solar édition Surf

Surfeur occasionnel, j’ai donc craqué pour le modèle Surf qui intègre l’activité “Surf” et le calcul des marées suivant notre position. Je n’ai pas encore pu l’utiliser, mais je ne doute pas de son efficacité. Lacanau Beach n’a qu’à bien se tenir, l’activité Surf est prête à l’emploi !

Concernant les marées, il faut une connexion Bluetooth au moins une fois tous les trois jours pour télécharger l’heure et la hauteur de celles-ci.

Deux couleurs existent sur le modèle Surf, le blanc/bleu et le gris/bleu marine. C’est cette version que j’ai choisi.

L’autonomie

Ah l’autonomie, le top du top sur cette Garmin Instinct Solar. Suivant votre utilisation, l’autonomie peut être énorme. Annoncée avec trente heures de suivi GPS, voir beaucoup plus en mode Expédition, elle sera votre meilleur compagnon de randonnée ou de voyage. La recharge solaire, bien qu’un peu faible en condition de ciel nuageux, a le mérite d’exister et de vous faire gagner de précieuses heures supplémentaires. Personnellement, c’est l’hiver, la montre est souvent sous ma veste, je n’ai donc pas pu évaluer précisément le gain d’autonomie du mode solaire. A voir cet été, en T-shirt et en plein soleil…

Mes réglages pour optimiser l’autonomie et avoir de bonnes fonctionnalités sont les suivants :

  • Rétroéclairage à 10% avec déclenchement par appui sur touche
  • Configuration des activités avec seulement le GPS américain (pas de Glosass ou Galileo)
  • Suivi continu de la fréquence cardiaque
  • Activation manuelle de mon niveau de SPO2 (le suivi continu pendant la nuit est trop énergivore et je ne fais pas d’apnée du sommeil)
  • Pas de vibreur
  • Désactivation du Bluetooth quand je ne l’utilise pas.
  • Pour le reste c’est en fonction de mes activités.

A savoir que le gestionnaire d’autonomie est bien fait, et vous indique le nombre de jours restants avant qu’une recharge s’impose.

Les accessoires

Pas grand chose à dire sur les accessoires, j’ai juste rajouté une vitre de protection sur la vitre existante. Je n’ai pas envie de la rayer bêtement. La protection ne semble affecter aucunement la charge solaire.

J’avais acheté des bouchons de protection de la prise arrière, mais finalement Garmin déconseille de les utiliser car n’étant pas étanches, ces bouchons empêchent la prise de sécher correctement. Cela détériore donc plus que cela n’aide. A éviter…

Les applications Garmin

Franchement, Garmin à fait du bon travail sur toutes ses applications. Elles sont claires, intuitives et bien pensées. Sur un navigateur Web, on retrouve Garmin Connect avec toutes ses informations et toutes ses activitées, et Garmin Explore pour tout ce qui est des cartes d’aventure et de la gestion des fichiers GPX. Sur smartphone, encore mieux, les applications sont vraiment bien optimisées, Garmin Connect et Garmin Explore font merveilleusement bien leur travail. Chose étonnante, même sur PC, Garmin Express peut être utile pour la gestion des mises à jour.

Verdict de cette Garmin Instinct Solar Surf

Garmin a fait, globalement, du très bon travail avec cette Garmin Instinct Solar version Surf. Pour l’instant j’en suis vraiment content. Je ne lui trouve pas de points négatifs, si ce n’est peut-être un prix un peu cher, 400€ pour cette version Surf sur la boutique Garmin (voir ici).

Elle m’accompagne dans toutes mes randonnées, toutes mes sorties en ski de rando et tout au long de ma journée. Je n’ai pas à être là, toujours à la recharger. Elle possède une vraie bonne autonomie.

Coté robustesse, pas de soucis à se faire, elle semble prête à me suivre au bout du monde avec tout les aléas de ma vie.

Si vous avez les moyens et si vous voulez une vraie montre utile et prête à vous suivre dans toutes vos aventures, foncez !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :