Véritable petit bout de paradis, situé sur la commune de Sixt-Fer-à-Cheval, en Haute-Savoie, la réserve naturelle de Sixt-Passy est classée Grand site de France. Elle représente le fond de la vallée du Giffre, là où le torrent prend sa source.

Le cirque du Fer-à-Cheval

Véritable hémicycle naturel dominé par le Pic du Tenneverge (2987 m), Cheval Blanc (2831 m), la Corne du Chamois (2523 m), c’est en mai-juin que les cascades se comptent par dizaines, cascades alimentées par la fonte des neiges.

Depuis le parking (aujourd’hui payant, 5€ la journée ou 10€ la saison), il faut compter une demi-heure de promenade tranquille jusqu’à la buvette du Prazon, puis encore une heure pour rejoindre le fond de la combe et sa passerelle suspendue. On peut ensuite faire le tour pour retourner par le chemin longeant l’autre coté du torrent. Sur le chemin, on pourra admirer les falaises préhistoriques sculptées par l’érosion, les nombreux bras du torrent déversant une eau pure et glacée, les nombreuses cascades alimentant ce torrent ainsi que de nombreux animaux tel que des bouquetins, des chamois, des gypaètes…

Départ pour d’autres randonnées

  • La randonnée du bout du monde: Au chalet du Prazon, prendre sur la gauche pour monter le Pas du Boret, passage équipé, mais aérien et délicat surtout en terrain humide. Ensuite rejoindre le Chalet du Boret. A gauche du chalet prendre le chemin jusqu’au refuge de la Vogealle. Le retour se fait par la même route jusqu’au chalet. Prendre ensuite le sentier de gauche pour marcher jusqu’au Bout du Monde et atterrir au fond de la combe. Le retour se fait tranquillement par le chemin de vallée.

  • Le Pas Noir: Il est difficile d’avoir un topo détaillé sur cet itinéraire car il est assez dangereux et très glissant, une chute serait fatale. C’est le seul chemin qui permet de rejoindre le Pic du Tenneverge depuis le Fer à Cheval. Ne l’ayant pas fait (pas encore !), je ne peux le détailler mais il me tente beaucoup !
  • Le Pas du Fayard: Encore plus compliqué et plus exposé que le Pas Noir, le Pas du Fayard est une voie, et un peu une légende, qui permet de rejoindre du Fond de la Combe du Fer-à-Cheval, la Tour Saint-Hubert puis le Mont Ruan. Je ne connais personne qui ait osé le faire et les quelques récits que j’ai pu lire sont imprécis. C’est dans les alentours que Jacques Balmat aurait succombé après avoir trouvé un filon d’or.

Laisser un commentaire