Et l’école dans tout ça ?


Côté école ou plutôt instruction en famille (IEF) qu’est ce qui se passe ?

Et bien depuis sa « non rentrée » Lylou n’a pas perdu de temps.

Les apprentissages se font quotidiennement. Les notions sont vues et revues très régulièrement à l’oral, de façon informelle ainsi que par le jeu. Le plus souvent Lylou ne se rend même pas compte qu’elle est en train de faire du “scolaire“.

Tous les lieux (avion, piscine, bus…) et moyens sont bons. 😊

Dans l’avion elle s’est amusée en revoyant la géographie: océans, continents, pays, capitales…

Elle travaille également les langues: l’anglais, le portugais et maintenant l’espagnol. Rien de tel que d’être plongé dans le pays pour apprendre rapidement. Sinon, elle a aussi une petite application qui lui permet d’apprendre de façon ludique.

Depuis notre arrivée, elle a consolidé ses acquis en natation et a appris à plonger ainsi qu’à nager sur le dos en quelques minutes. En moins de 3 jours, elle est devenue comme un poisson dans l’eau. Difficile à croire quand on sait qu’il y a deux ans, scolarisée dans le milieu ordinaire, elle avait peur de l’eau.

A travers le jeu, tout devient si facile et si plaisant.

Elle travaille également sur ordinateur et nous avons un manuel pour le français. En moyenne, elle a un temps d’activité d’une heure le matin puis rebelote l’après-midi. En tout cas on essaie, il y a et il y aura des ratés, et alors !

Ce sont les moments qu’elle aime le moins! On se demande pourquoi ???

Elle passe de longs moments en autonomie à lire: elle aime beaucoup les histoires que nous lui avons téléchargées sur ma Kindle.

Mais le plus important est là: elle voit, elle remarque, elle perçoit, elle examine, elle découvre, elle enregistre, elle note, elle expérimente, elle sent, elle ressent. Elle vit !

Petites anecdotes 😉 : Elle a été désagréablement surprise et attristée par la pollution qu’il y a sur l’ile. Les déchets qui jonchent le sol, les fils électriques qui cachent le ciel et qui pendent partout. Et depuis, elle rivalise d’idées pour aider le pays à devenir encore plus « joli ».

Elle est admirative par la verdoyance, la diversité et le parfum de la flore locale ainsi que par la beauté et les chants de la faune insulaire et aquatique.

Oui, elle vit ses apprentissages et j’espère et souhaite que cela en fera sa force.

L’école de la vie….

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :