Nous continuons notre route pour arriver à Merida, une ville au lourd passé corsaire. Nous serons logés à la Casa del tio Rafa, une auberge de jeunesse tenue par tonton Rafa, un sympathique mexicain qui gère ça tout seul. L’avantage des auberges est que l’on rencontre plein de voyageurs de tout horizons, et là, il y avait beaucoup de français ! Mérida est très agréable à visiter, malgré la chaleur et l’humidité. Le zocalo est très animé, le soir il y a souvent des concerts en pleine rue. Nous aurons la chance de visiter des marchés artisanaux, le palais du gouverneur, la cathédrale…

Malgré tout, ce mercredi à Merida restera pour nous, comme une journée noire. En allant chercher de l’argent au distributeur, notre carte nous a été rendue mais pas l’argent liquide qui va avec, résultat, compte débité de 500 euros sans avoir reçu le moindre pesos ! En rentrant, maman a cassé sa sandale, 2 km pieds nus, c’est pas cool ! et le soir au restaurant, on arrive encore à perdre un billet de 500 pesos… la malédiction de Mérida s’est abattue sur nous !

Après une nuit difficile, dû à la chaleur, nous entamons un nouveau jour, meilleur que le précèdent. Nous avons fait réclamation à la banque, maman a mis ses baskets, et les 500 pesos… eh bien ça ne fait que 25 euros ! Nous prenons un bus matinale pour Chichen Itza. Dès l’arrivé nous enfilons nos maillots de bain et traversons la rue en direction de la cenote Ik-Kil, un énorme trou, formé par l’érosion, dans lequel se trouve une eau limpide d’une profondeur de 50 mètres. Elle servait à faire de sacrifices humains au dieu de la jeunesse, de nombreux ossements d’enfants y ont été retrouvés au fond. L’eau est fraîche mais Lylou adore. Un emplacement est aménagé pour y plonger, d’une hauteur avoisinant les trois mètres. Après nous être bien rafraichit, direction l’hôtel pour la petite sieste et profiter également de la piscine naturelle de l’hôtel.

Vendredi, nous visitons le site de Chichen Itza. La pyramide centrale qui la compose, dédiée au dieu-serpent Kukulkan, est classée comme faisant parti des merveilles du monde. A 8 heures, le site est quasi désert, même les marchants ne sont pas installés. Nous visiterons la pyramide El Castillo qui est en réalité une coque renfermant une autre pyramide intérieure, dédiée au dieu-jaguar, l’observatoire, dédié à l’observation de la planète Venus, le terrain de jeu de pelote, jeu dans lequel le perdant était décapité, ainsi que la cenote sacrée, dédiée aux sacrifices d’enfants elle aussi. Le soir nous retournerons sur le site pour admirer le spectacle son et lumière sur la pyramide principale, une merveille !

Aujourd’hui nous prenons la route vers notre dernière destination, Tulum, au bord de la plage des Caraïbes.

 

Laisser un commentaire