Après avoir passé quelques jours à Oulan-Bator, nous décidons de découvrir le centre de la Mongolie. Marcus le minivan sera notre moyen de transport pour ce périple.

Nous empreintons les routes désastreuses et les chemins de terre en direction de l’Ouest, pour arriver dans une adorable famille de nomades qui vit près du petit désert de Gobi. Ils nous font découvrir ce dernier à dos de chameaux, « huuu chameau », Lylou adore ! Nous partageons un repas lait de chèvre, mouton et pommes de terre, échangeons quelques mots chaleureux et tout le monde au lit dans la yourte. Ces adorables petites cabanes sont aussi belles que peu confortables.

Nous avons appris qu’ils changent de lieux d’habitation quatre fois par an et qu’ils sont autonome en terme de nourriture, d’eau, et d’électricité. Pour ce dernier ils utilisent un panneau solaire pour alimenter une ampoule et une toute petite télé.

Après cette nuit de nomades, nous reprenons la route pour l’ancienne capitale mongole, Kharakorin. Nous visitons cette cité entourée de remparts et composée de plusieurs temples de l’ancienne empire de Gengis Khan. Le lieux est magnifique, nous pouvons même assister à la lecture des mantras par les moines. Après un déjeuner à base de mouton, direction le lac Ugii.

Nous arrivons dans le camp de yourtes qui se situe juste au bord du lac. Le lieu est calme et paisible. Nous pouvons enfin nous dégourdir les jambes, allumer un bon feu et nous rassasier. Cette nuit en yourte sera plus agréable.

Au petit matin nous reprenons la piste en direction de Hustai National Park. Nous avons pu y voir plusieurs espèces d’animaux: des chevaux sauvages de Przewalski, des marmottes, des antilopes, des cerfs, des aigles, des vautours… Lylou est très heureuse.

Pendant ces quelques jours, nous avons pu découvert la vie des nomades, une vie simple et rude, ainsi que les merveilleux paysages de cette Mongolie centrale.

0 réponse à “En Mongolie centrale, chez les nomades

Laisser un commentaire